Mannequin femme

Sophrologie

Comment puis-je comprendre la conscience ?

Cette question est à l’origine de la découverte de la sophrologie dans les années 1960, par le psychiatre Alfonso Caycédo, préoccupé par les thérapies utilisées alors pour le traitement des maladies mentales.

L’étude de la phénoménologie, puis celles des états modifiés de conscience près de grands yogis indiens, tibétains et de Maîtres Zen Japonais durant un séjour de deux ans en Orient, l’inspirera dans l’élaboration de sa méthode de développement de la conscience, parfaitement adaptée à l’esprit occidental.

La sophrologie ou « étude de la conscience humaine en harmonie se définit comme « une science qui étudie la conscience humaine, ses variations et ses modifications, dans un but thérapeutique, prophylactique et pédagogique, afin de permettre à l’Homme d’être en harmonie physique et mentale et dans un rapport juste avec son environnement ».

SOPHROLOGIE LA METHODE.jpg

LE PRINCIPE

A la croisée des chemins, entre l’hypnose et le yoga, la Sophrologie nous propose de retrouver un équilibre physique, mental et émotionnel.

Pour y parvenir, elle utilise des méthodes élaborées de relaxation basées sur la découverte du corps, ainsi que de techniques respiratoires, induisant un état de détente d’abord physique puis mental.

Cet état modifié de conscience nommé « état Sophronique » offre une multitude de richesses propices à faciliter les apprentissages et les guérisons.

Interviennent alors des entraînements progressifs à la visualisation, la concentration,

la méditation permettant de développer peu à peu un état intérieur harmonieux et les capacités contenues dans la conscience à l’état latent.

Avec l’expérience, ces outils deviennent les nôtres et nous accompagnent au quotidien dans les bons, comme dans les mauvais moments.

LA méthode

Debout, assis ou couché, statiques ou dynamiques, les exercices nous entraînent à demeurer dans le juste tonus et dans l’état de présence dans toutes les situations de la vie quotidienne.

- Dans un premier temps, la conscience du corps est approfondie afin d’apprendre à se libérer des tensions physiques.

- On s’applique à observer les perceptions sensorielles, les pensées, les émotions, afin d’apprendre à s’en désidentifier et à se réapproprier notre monde intérieur.

- L’approfondissement du travail respiratoire est au cœur de la pratique car il est le lien qui nous unit au monde intérieur et au monde extérieur.

- puis un approfondissement du chemin vers le calme mental est engagé, stade indispensable pour entreprendre ce voyage vers les champs modifiés et illimités de la conscience.

-  Avec la pratique, nous conquérons un nouvel état de conscience qui s’intégrera graduellement dans notre quotidien.

Les bienfaits

Les effets de la sophrologie sont de plusieurs ordres :

  • Thérapeutiques, en équilibrant le système nerveux, ils favorisent le processus d’auto-guérison comme les troubles du sommeil, la dépression, toutes les maladies physiques, mentales, chroniques, stress et burn out etc…

  • Pédagogiques : l’état de conscience sophronique facilite grandement toutes les préparations et les apprentissages : préparation à l’accouchement, aux examens, sportives, apprentissage d’une langue ou d’une discipline etc…

  • Prophylactiques : La pratique nous maintien dans un bon équilibre physique et mental et qui accompagne notre évolution.